La très belle revue de poésie de Jacques Morin, Décharge, fête ses 30 ans d'existence à travers un exceptionnel n°150. Une belle note de lecture est consacrée à notre Légende du Demi-siècle.

 decharge0001

 

 

André Laude : LA LEGENDE DU DEMI-SIECLE (Levée d’encre)

Comme l’explique François Vignes, à la fois éditeur et préfacier, cette « Légende du demi-siècle » a été écrite en 75 pour relancer le journal « les Nouvelles Littéraires » par André Laude « sous perfusion », c’est-à-dire avec des bières et des sandwichs pendant trois jours sans discontinuer et sans avoir même le temps de se relire. Ce livre présente la première moitié de cette somme : des années folles aux années noires, donc de 1922 à 1939. Une seconde partie suivra, bien entendu. La présentation élégante du livre et la présence d’intertitres, découpant l’ensemble en petits chapitres bien troussés. André Laude dresse l’histoire de la littérature et des arts (peinture et musique en particulier) avec beaucoup de fluidité et de concision. Si bien qu’on parcourt à nouveau cette moitié de vingtième siècle qu’on connaît assez bien à la vitesse d’un cheval au galop. Ce resserrement, ce zoom sur l’évolution culturelle du pays donne une vraie nervosité à la façon d’envisager l’histoire, avec ou sans majuscule. On se délecte à nouveau des provocations surréalistes, le feu noir de l’insoumission, on craint déjà les attitudes désastreuses des futurs thuriféraires de la Collaboration. En attendant la suite. On aimerait bien sûr que l’auteur s’appesantisse sur tel ou tel aspect qui réjouit davantage. Mais pour être exhaustif et bref, toucher tous les arts en même temps, on ne peut quelquefois que citer un nom, accompagné d’une œuvre principale. Donc ce livre tient de la promesse, et l’idée de l’éditer comme la « culture pour les nuls », dixit François Vignes, se conçoit aisément. André Laude n’était pas journaliste et poète pour rien.

 

 Jacmo – Dia, Décharge 150.

www. dechargelarevue.com