En 1983, André Laude publie à la Table Rase dans la collection La Peau des Murs que dirige François Vignes, le recueil Roi Nu Roi Mort, objet poétique introuvable aujourd'hui. Les poèmes d'André accompagnés de trois illustrations de Alain Bourbonnais, sont des feuilles au vent réunies dans une chemise de format A4.


Roi nu

 

dans un champ féroce champ planté d'ongles et de cris

je dors je pleure je fais l'amour (quelques fois)

j'ai faim ô les drapeaux rouges de la faim

qui montent et qui descendent dans mon ventre déchiré de lueurs

dans un champ féroce je promène ma détresse

comme une lampe au front une rose à l'oreille

 

ma main péniblement continue de vivre de témoigner

un jour bientôt un enfant sur un chemin crissant de soleil

la ramassera pâle écorce desséchée

et l'accrochera à une ficelle au-dessus de son lit

dans un champ féroce semé d'étoiles en miettes

j'ai peur une peur plus vaste que la faim et la soif

que le délire qui coule de mes yeux confrontés

avec la poussière des toits la lumière rabougrie du temps

je sais que les rues sont pleines de femmes

qui arrivent du nord et du sud du fleuve et de la prairie

laquelle montera jusqu'à ma chambre où le vent de septembre

boit mon vin dérange mes livres arrache de mes lèvres la cigarette

laquelle s'offrira fleur essoufflée au seuil de ce vertige

 

André Laude